LE DÉFI D'YPRES À ISTANBUL ANNONCE LE RETOUR DES AVENTURES ÉPIQUES EN VOITURE

  • Une incroyable escapade en Europe remet le rallye transcontinental sur la carte. 
  • Victoires pour les équipages de Porsche 911 classiques et de Bentley anciennes.
  • 20 jours de compétition exceptionnelle dans huit pays
  • Ouvrir la voie à de grands événements à venir en explorant l'Amérique et l'Asie.

Annoncée comme devant emmener les concurrents de la capitale belge du rallye aux confins de l'Orient, la dernière aventure incroyable de Rallye du Globe a été largement applaudie comme le plus grand succès du club à ce jour.

Le défi épique d'Ypres à Istanbul (13 juin-3 juillet), qui s'est terminé par une cérémonie de remise des prix bien méritée à bord d'un bateau naviguant sur le Bosphore le dimanche, n'était pas seulement l'épreuve la plus longue jamais organisée par Rally the Globe, mais aussi - et surtout - le signe du retour des grandes escapades automobiles transcontinentales pour les voitures anciennes et classiques après la levée des restrictions de voyage dues à la pandémie.

Cette aventure européenne bienvenue a également été un parfait tremplin pour le marathon Alaska-Mexique de l'année prochaine et le marathon Road to Hanoi qui suivra au début de l'année 2024. Illustrant l'enthousiasme refoulé des participants pour ces expériences extraordinaires qui améliorent la vie, le premier a déjà une liste d'inscription complète et une liste de réserve est ouverte.

Alimentant ces passions, le défi d'Ypres à Istanbul a traversé huit pays et a comporté près de 80 sections de compétition sur le spectaculaire parcours de 5 500 km. Les épreuves de la catégorie "Challenge" ont été disputées sur des surfaces en asphalte et en gravier, et ont souvent exploré les zones les plus reculées de ces régions.

L'action a commencé par des épreuves de régularité et de vitesse sur les routes bien signalisées des Flandres, avec des rappels poignants des batailles livrées entre 1914 et 1918, notamment une visite émouvante de la Porte de Menin. Après avoir quitté Ypres, les concurrents ont traversé les Ardennes et l'Eifel jusqu'aux vignobles de la Mosselle et du Rhin, avant de se reposer dans la belle ville de Prague.

L'itinéraire s'est ensuite dirigé vers le sud-est en passant par la République tchèque, l'Autriche, la Hongrie et la Roumanie - quatre pays en seulement cinq jours - avant une deuxième journée de repos pour réhydrater les voitures et rafraîchir les équipes à Bucarest.

Le dernier tronçon s'est ensuite dirigé vers l'est et s'est arrêté avant les rives de la mer Noire en empruntant une route tortueuse à travers les montagnes jusqu'à la frontière turque et à l'arrivée spectaculaire à Istanbul.

Parmi les nombreux points forts, citons les tests de vitesse organisés sur des circuits de course et de rallycross renommés, ainsi que deux tests mémorables qui ont attiré la foule sur des routes fermées dans le centre de la ville d'Arad en Transylvanie.

Comme toujours lors d'une épreuve du Rallye du Globe, les participants présentaient une magnifique sélection d'icônes automobiles d'antan. Parmi les 26 voitures alignées sur la place médiévale de la ville, devant le 13e arrondissement historique d'Ypres, se trouvaient des voitures de la série "B".th Le Cloth Hall du siècle était composé d'un ensemble de Bentley WO, d'une écurie de Porsche 911 pur-sang et d'un large éventail de classiques Mercedes.

Pour ajouter du piquant et de l'intérêt, l'inscription comprenait également un Range Rover ancien au grand cœur, une Alvis Firefly Special de 1933 peu connue et une Citroën 2CV 007 Special de 1982 pilotée par les Australiens courageux Phil et Laurette Macwhirter.

Si la camaraderie était toujours au rendez-vous, la compétition a été âprement disputée avec plusieurs changements de tête dans les catégories vétérans et classiques.

Clint et Dawn Smith dans leur Bentley 1925 étaient les meneurs de la classe d'avant-guerre, mais leurs espoirs ont été anéantis lors d'une journée 13 dramatique dans les montagnes des Carpates, dans le sud de la Roumanie. Leurs problèmes ont donné la victoire finale à Graham et Marina Goodwin, membres de l'équipage de la Bentley (photo de la sixième rangée ci-dessous). Andrew et Ann Boland ont pris la deuxième place dans leur Ford V8 décapotable 1936.

"On a failli tout perdre au début quand on a lâché la balle et qu'on a glissé loin dans le classement". a admis Goodwin. "Nous étions un peu abattus, mais nous savions que c'était une longue épreuve, et avec toute notre expérience des rallyes longue distance, nous avons décidé qu'il y avait suffisamment de temps pour se racheter - heureusement, nous avons eu raison !".

La bataille pour la tête des classiques a été encore plus acharnée, la Ford Mustang 1965 de Roy Stephenson et Mark Bramall échangeant plusieurs fois la première place avec la Porsche 911 1965 de Steve et Jenny Verrall. Malheureusement, à quatre jours de l'arrivée, la pony car américaine a été ralentie par des problèmes d'électricité.

La Mustang étant rentrée à la maison en boitant, le duel pour les honneurs de la deuxième place derrière la 911 victorieuse s'est vraiment intensifié. Après 20 jours de compétition, la Volvo PV544 de 1959 partagée par Mike et Lorna Harrison est arrivée à égalité avec la Ford Escort Mexico de 1973 d'Ean et Alison Lewin. La première n'a pris la deuxième place qu'en cas d'égalité, car sa voiture était la plus ancienne !

"Nous sommes ravis de cette victoire ; nous faisons toujours de notre mieux et nous prenons chaque jour comme il vient... mais rentrer à la maison en première place est quelque chose de très spécial", a admis le vainqueur Steve Verrall, qui est un grand amateur de Porsche depuis 35 ans. "L'événement était superbement organisé. Rallye du Globe est une équipe formidable et chaque jour s'est déroulé sans accroc".

Outre le classement général et les prix de classe, des prix discrétionnaires ont également été attribués. L'Esprit du Rallye a été remis à Renate Hanselmann et Lukas Ospelt qui, malgré le fait que leur voiture - une Ford modèle 91A de 1939 - n'avait parfois que trois roues, n'ont jamais cessé de sourire. Le trophée "Against all odds" a été décerné à Jean Vincent et Marcel Peumans dont la Bentley Speed Six a atteint Istanbul malgré l'explosion d'un segment de piston le tout premier jour et le démontage et la reconstruction du moteur pendant la journée de repos à Prague. Trois WO Bentley ont également remporté le prix par équipe.

De l'avis général, cependant, les plus grands gagnants ont été l'équipe du Rallye du Globe qui a réussi à organiser une autre aventure vraiment remarquable, dont une grande partie a été planifiée dans les circonstances mondiales les plus difficiles.

"Nous avons réussi à faire quelque chose d'unique ici en organisant un rallye hautement compétitif, mais incroyablement social, au milieu de l'Europe". s'enthousiasme Fred Gallagher, directeur de rallye très expérimenté de Rally the Globe et maître d'œuvre du défi Ypres-Istanbul.

"L'organisation d'un rallye à Istanbul était depuis longtemps un de mes rêves et, malgré tous les problèmes supplémentaires que nous avons dû surmonter, aujourd'hui, tout s'est réalisé". a ajouté un Gallagher ravi après avoir accueilli tous les intrépides arrivants avec le traditionnel drapeau à damier. "Je dois remercier toute l'équipe pour ses efforts extraordinaires, ainsi que notre incroyable groupe de marshals, de médecins et de mécaniciens itinérants. Nous n'aurions vraiment pas pu le faire sans eux."

Mark Appleton, le directeur de course, était également ravi du dernier exploit de Rally the Globe et se tourne déjà vers l'avenir.

"Il est clair qu'il s'agit d'un autre événement absolument exceptionnel qui a laissé les équipes désireuses d'en redemander". a déclaré Appleton. "Donc, maintenant, nous nous tournons vers le rassemblement d'une plus grande partie du globe avec l'année prochaine'de l'Alaska au marathon de Mexico et ensuite sur la route de Hanoi."

Vous pouvez voir les résultats finaux, les films et les photos en cliquant sur l'image ci-dessous.

LE RALLYE MONDIAL AJOUTE DU LUSTRE AU TR TRÈFLE ÉTINCELANT
CARRERA ESPAÑA SALUÉ COMME LE MEILLEUR RALLYE DU GLOBE'À CE JOUR
erreur : Le contenu est protégé !