CARRERA ITALIA: A WINNING TRIUMPH ON ALL FRONTS

  • La classique latine salue le retour des aventures internationales en voiture
  • Dix jours d'action spectaculaire à travers les Dolomites et la Toscane 
  • Ari Vatanen remet les premiers prix aux équipages victorieux de TR3 et Frazer Nash.  
  • Le Rallye du Globe se prépare maintenant pour un programme complet d'événements en 2022   

Ravivant les passions pour les aventures de conduite internationales, le Rallye du Globe a ravivé les esprits et ravivé les rivalités avec l'incroyable Carrera Italia.

Cette escapade mémorable de dix jours, qui s'est déroulée sur quelques-unes des plus belles routes d'Europe, était la première incursion à l'étranger du club à but non lucratif depuis le lever de rideau sur le Southern Cross Safari pré-pandémique prévu en Afrique de l'Est au début de 2020.

Et, alors que les prix étaient remis aux gagnants par la légende du rallye et le nouveau président du Club Ari Vatanen, les efforts méticuleux de l'équipe de Rallye du Globe pour organiser un retour aussi rapide à l'action outre-mer ont été salués par tous comme un autre succès massif - et très apprécié.

La planification d'un itinéraire aussi spectaculaire, avec des restrictions de voyage en constante évolution, a été un véritable défi et les planificateurs ingénieux ont dû surmonter de nombreuses difficultés logistiques, notamment l'information de pas moins de 574 institutions publiques sur l'événement et la réservation de superbes hôtels à l'ombre du Covid.

Leurs efforts ont été récompensés par un superbe plateau de 38 voitures anciennes et classiques d'avant 1977, allant des Bentley et Frazer Nash d'avant-guerre aux Jaguar, Mustang, Porsche et Volvo plus modernes. De plus, soulignant l'attrait mondial du Rallye du Globe, les équipages en compétition venaient d'Allemagne, de France, des Pays-Bas, de Belgique, de Suisse, de Pologne, du Liechtenstein, d'Irlande, de la République tchèque et des États-Unis, ainsi que du Royaume-Uni.

Inspiré par l'histoire du rallye italien, Carrera Italia a débuté et s'est terminé dans la ville ensoleillée de Sanremo, sur la Riviera italienne, où s'est déroulée la manche du championnat du monde des rallyes pendant de nombreuses années, et s'est déroulé selon le format "Carrera" très apprécié de Rally the Globe. Ces épreuves de luxe se déroulent sur des routes asphaltées et des hôtels de qualité, avec des sections de régularité et des épreuves de vitesse compétitives, la plupart du temps sur des circuits de course permanents.

Dépassant son statut de "classique italien", Carrera Italia s'est étalée sur dix jours magnifiques et 2800 km d'aventures inoubliables.

Les premiers jours, les participants enthousiastes ont traversé les Alpes liguriennes, les lacs italiens et les vignobles de Barolo jusqu'à la station balnéaire de Cortina d'Ampezzo, située dans les Dolomites (où ils ont rencontré de la neige hors saison), qui a accueilli les Jeux olympiques d'hiver en 1956 et les accueillera à nouveau en 2026.

Deux nuits à l'hôtel 5 étoiles Cristallo ont ensuite constitué le tremplin idéal pour deux jours supplémentaires de conduite sur les superbes routes de montagne entourant Cortina.

Le voyage de retour vers Sanremo a été tout aussi remarquable. Quittant les collines, les concurrents ont emprunté la côte adriatique pour se rendre à Saint-Marin, la plus ancienne république du monde, où une visite exclusive de la vieille ville magique avait été organisée. Ils ont ensuite traversé les vignobles du Chianti en Toscane avant de passer une dernière nuit sur la côte méditerranéenne.

Pour ajouter du piquant, l'itinéraire de chaque journée comprenait un certain nombre de régularités difficiles pour tester les compétences de conduite et de navigation, ainsi que des tests exaltants sur des sites tels que le Circuito Tazio Nuvolari, l'Autodromo di Modena et la piste d'essai de pneus ultramoderne et secrète de Pirelli à Vizzola.

Après le décompte de toutes les cartes de score, les prix ont été remis aux gagnants par Vatanen, le célèbre "Flying Finn".

Après avoir également remporté le Highland Thistle Rally le mois dernier, Mike et Lorna Harrison ont été couronnés vainqueurs de la catégorie Classique à bord de leur fidèle Triumph TR3A 1959.

"La conduite de Mike a été excellente, très bonne autour des tests - en particulier sur le mouillé - et nous n'aurions pas gagné sans lui dans ces sections". a révélé une Lorna ravie. "Quant aux Régularités, il y en a eu d'amusantes à traiter comme celle [de Foza de Valstagna] avec 21 épingles à cheveux !".

Les premiers honneurs dans la classe Vintage sont allés à la Frazer Nash-BMW de 1938 partagée par Bertie et Charlotte van Houtte (photo rangée 10 ci-dessous à San Marino).

Les deux vainqueurs du classement général ont été rejoints par les vainqueurs de classe - Steve et Jenny Verrall (Porsche 911 1965), Roy et Rachel Stephenson (Porsche 911 1973) et Manuel et Irene Dubs (Ford Mustang V8 cabriolet 1965) - et deux prix spéciaux discrétionnaires également remis par Vatanen.

Le prix de l'Esprit du Rallye a été décerné à Federica Mascetti et Enrico Paggi pour leur bonne humeur, leur serviabilité et leur amusement sans faille tout au long du rallye. Et pour avoir apporté non pas une mais deux belles voitures à l'événement, après avoir échangé leur Alfa Romeo en panne contre une Mercedes 190 SL de 1967, plus fiable, après les deux premiers jours !

Le trophée "Against All Odds" a été remis à Ean et Alison Lewin pour les efforts qu'ils ont déployés non seulement pour maintenir leur Ford Escort Mexico 1973 sur la route malgré de multiples problèmes mécaniques, mais aussi pour obtenir une place dans le top 10 au classement général.

"Les voitures ont tant apporté au monde moderne et les utiliser de cette manière est une façon appropriée d'honorer leur énorme contribution". a déclaré le toujours enthousiaste et cordial Vatanen qui n'a pas tardé à se joindre à la célèbre camaraderie du Rallye du Globe.

"Avoir Ari avec nous était une fin incroyable pour un événement incroyable". a conclu Fred Gallagher, l'illustre directeur du Rallye du Globe et l'un des copilotes de Vatanen à l'époque.

"Je dois féliciter toute l'équipe du Rallye du Globe pour avoir proposé une aventure aussi fantastique en ces temps difficiles. L'itinéraire était tout simplement incroyable et, une fois de plus, vivre le merveilleux esprit de compétition amicale était la récompense parfaite pour tout le travail acharné que chacun a fourni pour faire revivre de tels événements épiques pour le plaisir de tous."

Rally the Globe reviendra à Cortina l'automne prochain pour le Vintage Dolomites, une épreuve plus courte mais non moins spectaculaire de six jours réservée exclusivement aux voitures d'avant-guerre. Entre-temps, le club se prépare pour le Generations Rally du printemps prochain dans la région des lacs anglais, ainsi que pour la Carrera España qui suivra fin avril. Trois semaines de juin sont réservées à une aventure en Europe de l'Est avec le plus intrépide Ypres to Istanbul Challenge.

DES RIVES DE LA MÉDITERRANÉE À LA CÔTE ATLANTIQUE
LA SÉRIE CLOVERLEAFS EN LICE POUR LE PRIX DE L'HISTOIRE DU SPORT AUTOMOBILE
erreur : Le contenu est protégé !