CARRERA ESPAÑA HAILED AS RALLY THE GLOBE’S BEST YET

  • Une aventure spectaculaire à travers les montagnes du nord de l'Espagne.
  • Victoires pour les équipages de l'Aston Martin classique et de la Frazer Nash-BMW ancienne.
  • Les sites de l'UNESCO, les circuits de course et les hôtels Parador sont à la hauteur.   
  • Le défi d'Ypres à Istanbul se poursuit en juin 

Dans les montagnes spectaculaires du nord de l'Espagne, la sensationnelle Carrera España du Rallye du Globe (25 avril - 5 mai) a été acclamée comme le meilleur événement du club à ce jour, avec des routes incroyables, une compétition inspirante, un hébergement splendide et deux dignes gagnants.

L'Austin A90 Westminster 1955 d'Adrian Hodgson et Mark Bramall a pris le départ en trombe dans la catégorie classique, mais elle a été rapidement dépassée par les vainqueurs Alan et Tina Beardshaw dans leur Aston Martin DB5 de 1965 (photo ci-dessus).

De même, dans la catégorie Vintage, les pionniers Graham et Marina Goodwin à bord de leur Bentley Supersports 1925 ont dû se contenter de la deuxième place derrière la Frazer Nash-BMW 328 1937 de Martin et Olivia Hunt (photo du haut ci-dessous).

Les deux lauréats ne sont pas des étrangers au podium ; les Beardshaws sont arrivés en tête de la Carrera Iberia inaugurale du Rallye du Globe en 2019, tandis que Martin Hunt a remporté le récent Rallye des Générations organisé dans le Lake District anglais en début d'année... et les deux équipages étaient ravis de leurs derniers succès.

"Tina et moi sommes mariés et participons à des rallyes ensemble depuis 50 ans. Ce n'est pas seulement la meilleure épreuve du Rallye du Globe à ce jour, mais aussi le meilleur rallye auquel nous ayons participé. a prodigué les éloges du pilote Aston Martin ravi.

Hunt était tout aussi enthousiaste. "Nous avons suivi les plus belles voitures à travers des paysages espagnols tout simplement époustouflants et nous en avons apprécié chaque minute". qu'il a vanté.

Cet étonnant voyage de découverte de 3 000 km à travers les merveilles souvent méconnues du nord de l'Espagne est parti du joyau architectural de Barcelone, au bord de la Méditerranée, pour se terminer 11 jours plus tard à Santander, sur la côte cantabrique.

Offrant une compétition, une camaraderie et des délices culinaires exceptionnels, comme le promet une épreuve de type Carrera, le parcours bien conçu, entièrement asphalté, comportait 30 épreuves de régularité et 8 épreuves de vitesse, entrecoupées de haltes de nuit notables dans de magnifiques Paradors et d'anciens monastères bénédictins.

Tout a commencé à l'hôtel cinq étoiles Miramar, qui surplombe Barcelone et l'ancien circuit de Grand Prix de la ville dans le parc Montjuic, avec 30 participants impatients de prendre le départ. Il s'agit aussi bien de la grosse Bentley de 1922 de Gavin et Diana Henderson que de la Lamborghini Urraco P250S de 1976 des Italiens Enrico Paggi et Federica Mascetti.

Après un départ rapide sur l'actuel circuit de Formule 1 de Barcelone, la régularité a suivi dans les contreforts des Pyrénées. Le parcours s'est ensuite dirigé vers l'ouest, à travers la région de la Rioja et dans l'ancien royaume d'Aragon, avant un retour sur les routes de montagne dans les hautes sierras et une journée de repos bien méritée dans le site de Salamanque, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Une fois les voitures et les équipages rafraîchis, les participants se sont ensuite dirigés vers le fleuve Douro et la frontière portugaise avant de s'engager sur les routes sinueuses de la Galice.

Les deux derniers jours ont été consacrés à l'exploration des superbes routes à travers la vie rurale idyllique du parc national des Picos de Europa, peu habité.

Parmi les nombreux moments forts du voyage, citons les essais de vitesse sur le circuit de Navarre et le complexe sportif Fernando Alonso, ainsi que les vues sur l'extraordinaire aqueduc romain de Ségovie. Un fabuleux dîner de remise des prix dans le somptueux et exquis hôtel Eurostars Real de Santander a également été un moment fort.

En plus d'honorer les vainqueurs lors du dîner de gala, Rally the Globe a décerné deux prix discrétionnaires : le trophée "Against all Odds" a été attribué à Beat Erni et Barbara Mahrenholz pour avoir surmonté les problèmes de carburant dans leur Sunbeam Alpine 1963 et le prix "Spirit of the Rally" a été attribué à Chris et Rita Dillier pour leur attitude toujours joyeuse à bord de leur Ford Model A 1930 et au bar !

"Conduire à travers les sommets enneigés des Picos de Europa sous un ciel d'un bleu profond a été un final incroyable à ce qui a été un rallye incroyable - je ne pourrais pas être plus heureux ou plus fier de l'équipe". s'est réjoui Fred Gallagher, le très expérimenté directeur du Rallye du Globe, qui a dirigé Carrera España.

"Les gens sont toujours étonnés par le nombre de chaînes de montagnes qu'il y a en Espagne, toutes dotées d'excellentes routes sans circulation - on n'a vraiment que l'embarras du choix pour organiser de telles aventures. L'esprit dont ont fait preuve tous les équipages était tout simplement fantastique et j'ai vraiment hâte de les rencontrer à nouveau lors de nos prochains rallyes."

A quelques semaines de la prochaine rencontre du Rallye du Globe, Gallagher n'aura peut-être pas à attendre trop longtemps pour faire de nouvelles connaissances.

Le défi épique d'Ypres à Istanbul commence dans la capitale belge des rallyes à la mi-juin et emmène les équipages dans une escapade de trois semaines jusqu'au Bosphore, à l'autre bout de l'Europe.

Sous la bannière des catégories de rallye "Challenge" de Rallye du Globe, il sera un peu plus aventureux que la Carrera España, avec un parcours de 5 500 km comprenant une grande variété de routes exigeantes en gravier et non revêtues.

Alors que le calendrier de cette année, toujours dans le sillage de la pandémie, se concentre sur l'exploration de l'Europe, les plans sont plus globaux par la suite avec des événements marathoniens encore plus longs confirmés en Amérique du Nord et en Asie du Sud-Est.

Les inscriptions sont déjà ouvertes, ainsi que la possibilité de se préinscrire à la prochaine Carrera du Rallye du Globe - qui aura lieu en juin 2023, la très attendue Carrera Riviera traversera la belle France du nord au sud.

LE DÉFI D'YPRES À ISTANBUL ANNONCE LE RETOUR DES AVENTURES ÉPIQUES EN VOITURE
UN RALLYE INSPIRANT POUR LES NOUVELLES GÉNÉRATIONS ALIMENTE LES PASSIONS DE LA JEUNESSE
erreur : Le contenu est protégé !