LES ÉVÉNEMENTS DE CLOVERLEAF RAVIVENT LES ESPRITS ALORS QUE LE RALLYE DU GLOBE REVIENT SUR LA ROUTE OUVERTE

- Les événements de renaissance dans le Yorkshire et en Écosse ravivent les passions, les compétences et la camaraderie. 
- Des voitures historiques et classiques s'aventurent sur certaines des routes les plus spectaculaires du Royaume-Uni. 
- La forte demande incite les organisateurs à organiser deux fois les deux rassemblements. 
- L'attention se porte maintenant sur le Highland Thistle et Carrera Italia

Le Rallye du Globe est de retour avec tous ses beaux cylindres bleus et le club à but non lucratif ravit une fois de plus tous les propriétaires de voitures anciennes et classiques d'avant 1977 en leur proposant des aventures de conduite inoubliables.

Pas moins de 16 mois silencieux se sont écoulés depuis que le rideau s'est baissé sur l'incroyable Southern Cross Safari qui s'est déroulé en Afrique de l'Est en mars 2020. Ce hiatus forcé a cependant pris fin de manière très appréciable avec l'organisation réussie de quatre événements Cloverleaf destinés à remonter le moral des troupes plus près de chez nous, au Royaume-Uni.

Dans les paysages spectaculaires du Yorkshire et de la côte ouest de l'Écosse, ces "Cloverleafs" du début de l'été ont été spécialement conçus pour remonter le moral en ravivant les passions, en rafraîchissant les anciennes relations et en forgeant de nouvelles amitiés. Bien que des sections compétitives de tests et de régularité aient été incluses pour dépoussiérer les compétences de conduite et de navigation, l'accent a toujours été mis sur le fait de redonner le sourire aux visages plutôt que de gagner des secondes sur le chronomètre. A cette fin, il n'y a pas eu de gagnants individuels, mais des prix spéciaux pour les équipes et des prix pour l'esprit du rallye ont été remis.

Offrant aux participants un environnement sûr en ces temps toujours changeants, le format innovant du "Cloverleaf" comprenait quatre jours de conduite exceptionnelle autour de trois nuits d'hébergement dans le même lieu luxueux. Les inscriptions étaient limitées aux membres de Rally the Globe, avec un maximum de 12 équipages par épreuve.

"Après les récentes frustrations mondiales, nous étions très enthousiastes à l'idée de commencer à organiser des événements conformes aux protocoles qui pourraient encore être en vigueur cet été". explique Fred Gallagher, l'éminent directeur des rallyes du Club. "À cette fin, nous avons concentré nos efforts sur le sol national et sur la recherche d'endroits appropriés offrant à la fois la sécurité d'une occupation exclusive et un accès facile à certaines des meilleures routes de conduite du Royaume-Uni."
 
"Le plan initial prévoyait d'organiser une course dans le Yorkshire et une autre en Écosse, mais en raison du nombre extrêmement élevé d'inscriptions que nous avons reçues, nous avons décidé d'organiser les deux courses une deuxième fois, afin de garantir que tout le monde ait droit à une course en retard".

La perspective excitante de rafraîchir des amitiés et de redécouvrir l'excitation de la route ouverte a également attiré un groupe de voitures merveilleusement éclectique. Aux côtés des toujours populaires Bentley des années 1920, Porsche 911, Datsun 240Z, Aston Martin et Triumph TR, on trouvait des icônes automobiles d'antan moins connues, dont une AC Aceca-Bristol, Maserati Indy, Austin A90 Westminster, Jaguar Mk1, Citroën DS 23 Pallas, Talbot AV105, Rover P6 et Ford Escort Mexico. Quelques voitures américaines remarquables figuraient également sur la liste des quadrifoglios : un coupé Chevrolet Fangio et un roadster Chrysler '75.

Les deux Yorkshire Cloverleafs (11-14 juin et 12-15 juillet) avaient pour base l'idyllique Yorke Arms à Nidderdale, à 25 miles seulement du siège de Rally the Globe à Leeds. Le premier après-midi d'action a commencé dans la splendeur majestueuse de Bowcliffe Hall et le rallye s'est terminé trois jours plus tard par un déjeuner au Angel at Hetton, un restaurant étoilé au Michelin.

Entre les deux, l'itinéraire soigneusement conçu à travers les Yorkshire Dales et les Yorkshire Moors a permis aux participants de découvrir les merveilles du "pays de Dieu", en passant par le célèbre viaduc de Ribblehead, la crémerie de Wensleydale, le Tan Hill Inn (le pub le plus haut de Grande-Bretagne) et la magnificence de Castle Howard.

Organisés au nord de la frontière, les deux autres Cloverleafs (22-25 juin et 19-22 juillet) étaient tout aussi spectaculaires. Ils se sont déroulés à Laudale House, une résidence sensationnelle au cœur du domaine de 13 000 acres de Laudale, sur la péninsule isolée de Morvern, sur la côte ouest de l'Écosse.

Une fois toutes les formalités administratives remplies, un joueur de cornemuse solitaire a mis les concurrents en route depuis le magnifique village de Luss, sur les rives du Loch Lomond. Cette fois-ci, la mémorable aventure de 76 heures de conduite comprenait la fameuse montée "Rest and be Thankful", l'émerveillement de Glencoe, la beauté sauvage de la péninsule d'Ardnamurchan (le point le plus à l'ouest de la Grande-Bretagne) et un voyage magique vers les routes et les paysages épiques de Mull via le ferry de Corran... le tout en route vers une conclusion cinq étoiles à Cromlix House - l'hôtel de luxe appartenant à la star du tennis Andy Murray, pour une finition parfaite d'un événement parfait.

"Tout le monde était ravi de reprendre la route et a adoré chaque minute des deux événements - les réactions ont été absolument formidables. a rapporté un Gallagher ravi, tout aussi heureux de voir l'équipe du Rallye du Globe se remettre en selle. "Il est difficile d'imaginer que le Royaume-Uni possède de meilleures routes de conduite que celles qui nous ont fait vibrer dans le Yorkshire et en Écosse et, ce qui est peut-être plus important pour le moment, la camaraderie était tout aussi excellente."

Le président du club, Graham Goodwin, qui a participé à deux des Cloverleafs, a été l'un des nombreux à faire l'éloge de l'excellence de l'équipe de Gallagher. Il a fait l'éloge : "La planification et l'organisation de n'importe quel rallye est difficile, mais en organiser autant en si peu de temps, et dans le climat actuel, est une réussite vraiment fantastique. Ces événements ont été le tonique parfait dont nous avions tous désespérément besoin." 

Le moral étant désormais au beau fixe après ces quatre escapades bienvenues, Rallye du Globe se prépare à retourner en Écosse en septembre, avant de réintroduire des rencontres internationales plus intrépides à l'automne.

Après avoir aiguisé les appétits avec les deux Cloverleafs écossais, le Highland Thistle Rally (2-7 septembre), plus long et encore plus spectaculaire, comprend cinq jours de conduite impressionnante à travers les vallées et les montagnes. Avec pour point de départ et d'arrivée la ville historique de St Andrews, le parcours de 1 250 miles - très différent de celui des participants au Cloverleaf - traverse les paysages les plus emblématiques d'Écosse, avec une halte exceptionnelle pour la nuit dans la splendeur sauvage de l'île de Skye.

La Carrera Italia du mois suivant promet d'être tout aussi étonnante avec dix jours de conduite époustouflante à travers la majesté des Alpes liguriennes, des lacs italiens, des Dolomites et de la Toscane.

"Un nombre très limité de places est disponible sur le Highland Thistle et la Carrera Italia". a rapporté Gallagher. "Cependant, après l'énorme succès de nos Cloverleafs, il est juste de dire que l'excitation monte et que l'intérêt pour les quelques places restantes est naturellement fort."

NOUS RECRUTONS UN COORDINATEUR D'ÉVÉNEMENTS !
VIVRE LA DOLCE VITA - CARRERA ITALIA RECCE
erreur : Le contenu est protégé !