UNE VRAIE DÉCOUVERTE DE L'AMÉRIQUE DU NORD LOINTAINE - RECCE POUR LE TOUR DU MONDE PARTIE DEUX

Le directeur du rallye, Fred Gallagher, a rejoint Gill et John Cotton aux États-Unis en août pour la reconnaissance de la section ouest de la deuxième partie du tour du monde, commençant la reconnaissance depuis Indianapolis, avant que Gill et John ne continuent de Jackson Hole au Canada.

Fred avait ceci à dire à propos de ses impressions sur la section de l'Indiana au Wyoming :

Le premier jour de repos de la deuxième partie du tour du monde est à Indianapolis, et je ne peux pas penser à un meilleur endroit. Le centre-ville est impeccable et il y a d'excellents bars et restaurants partout où vous regardez. Et j'ai regardé ! Néanmoins, le magnifique Indianapolis Motor Speedway Museum est une « visite incontournable » pour les fans de course qui peuvent s'éloigner des délices du centre-ville.

Ceux qui ont traversé le continent nord-américain savent qu'il y a quelques jours plats au milieu où les délices doivent être recherchés, nous avons donc été ravis que de nombreuses recherches préalables à la reconnaissance aient porté leurs fruits. La première journée à travers le pays Amish nous a offert des ponts couverts, du gravier lisse et sinueux, des hippodromes abandonnés et un bon déjeuner dans un restaurant de la ferme à la table dans une ancienne banque. Plus tard dans la journée, nous avons franchi la ligne de longitude à 90 degrés ; déjà un quart du tour !

Le lendemain matin, en partant de la rive ouest du Mississippi, les délices se succèdent. Nous avons suivi l'historique Lincoln Highway, découvert d'anciennes stations-service originales et trouvé une série de pittoresques 19th Villages allemands du siècle dans l'Iowa rural. Un voyage à travers les ponts du comté de Madison a ajouté à une journée splendide.

Après un bref voyage au Nebraska, nous avons ensuite passé une autre belle journée dans l'Iowa - les points forts étant soit des routes de gravier plus splendides et lisses, soit un arrêt à Le Mars, la capitale mondiale de la glace autoproclamée ! Ensuite, dans les Dakotas et le vrai pays des cow-boys. Le parc national des Badlands a des routes sinueuses à travers des formations géologiques impressionnantes qui peuvent vous couper le souffle, et nous avons vu de nombreux coyotes, cerfs et chiens de prairie. Puis en avant pour une nuit à Rapid City où le rythme de vie semblait lent.

Le mont Rushmore avait besoin d'une visite rapide pour ceux qui, comme moi, ne l'avaient jamais vu auparavant, mais c'est le dédale de routes goudronnées sinueuses de la région qui m'a vraiment impressionné. Plus nous nous dirigions vers l'ouest, plus les sections de gravier devenaient longues, mais elles ne devenaient jamais rugueuses. Ce voyage sera une véritable découverte de l'Amérique lointaine.

Après une course tranquille à travers Yellowstone, nous sommes arrivés dans le bourdonnement de Jackson Hole qui nous verra dans un très bon hôtel, juste à côté de la place centrale, pour deux nuits. Là, j'ai dit au revoir à contrecœur aux Cottons alors qu'ils poursuivaient leur voyage à travers le Montana et les Rocheuses canadiennes.

Gill & John ont également donné leur résumé du voyage de Jackson Hole jusqu'à la ligne d'arrivée à Vancouver :

Après avoir laissé Fred au cœur du territoire des cow-boys, nous nous sommes dirigés vers le nord à travers l'Idaho en empruntant d'autres routes de gravier fabuleuses, à travers des dunes de sable (oui, des dunes de sable !). Nous étions alors dans le Montana avant une pause déjeuner à Lima (avons-nous pris un mauvais virage quelque part ?) et au nord à travers les montagnes jusqu'à notre arrêt de nuit à Helena.

Le lendemain matin, nous avons visité un excellent site d'essai au centre de formation des services d'urgence à Helena avant de nous diriger plus au nord dans les montagnes, via des routes de gravier plus lisses et une belle route à travers le parc national des Glaciers jusqu'à Whitefish. À partir de là, les habitants nous disent qu'il est possible que nous voyions de la neige début octobre, alors emportez des vêtements chauds !

Nous étions alors au Canada via un musée de village historique pittoresque et un passage frontalier facile (tant que vous ne portez pas d'armes à feu bien sûr!). Ensuite, de superbes routes de montagne et de lac en gravier et en asphalte nous ont conduits au magnifique hôtel Fairmont Banff Springs.

De Banff à Jasper, toutes les possibilités d'itinéraire offrent des vues impressionnantes et des plaisirs de conduite. Un arrêt au lac Louise s'imposera. Nous cherchons toujours à trouver une conduite sans circulation, mais sachez que nous n'avons pas pu éviter les embouteillages étranges, généralement causés par l'observation d'un ours ou, dans notre cas, celui qui traverse la route juste devant nous !

Jasper à Kamloops, offre des délices similaires. Un magnifique col de montagne en gravier nous a amenés dans la vallée de la rivière South Thompson et dans notre hôtel superbement situé pour la nuit. Continuation vers notre avant-dernière étape dans le « village » à la mode de Whistler. Il semblait que partout où nous avons voyagé au cours des 4 derniers jours, l'incroyable chemin de fer transcanadien a fait de même, et nous avons roulé particulièrement près sur des routes goudronnées fabuleusement sinueuses. 

Notre dernier jour de Whistler à Vancouver est un tarmac simple et lisse, mais nous espérons avoir un test passionnant avant d'entrer dans les limites de la ville de Vancouver via le pont Lion Gate, suivi d'une belle route à travers le parc Stanley jusqu'à un lieu d'arrivée près de notre hôtel sur le front de mer de Vancouver.

La section Boston-Indianapolis de la reconnaissance du Tour du monde, deuxième partie aura lieu en octobre, alors gardez un œil sur ce à quoi vous attendre de cette aventure d'un océan à l'autre à travers les États-Unis et le Canada.

LE RALLYE DU GLOBE SE RAPPROCHE DE SES DÉBUTS DANS CARRERA IBERIA
DE LONDRES À CASABLANCA 2020 - L'AVENTURE VOUS ATTEND
erreur : Le contenu est protégé !